Scop Gillet : un bel élan de solidarité

Scop Gillet : un bel élan de solidarité

18.01.2015

Un soutien remarquable de Michel Gauthier

M  Gauthier (2)_web

La Fonderie Gillet implantée à Albi depuis 1687 a été reprise sous forme de société coopérative et participative (Scop) par 27 de ses 41 salariés en novembre dernier.

De nombreuses personnes ont fait part de leur soutien à cette initiative, comme Michel Gauthier, ancien fondeur professionnel à la retraite, qui a été PDG de la Fonderie de l’Yonne pendant 34 ans (fonderie de métaux légers et de métaux cuivreux) et président de l’URSCOP Bourgogne Franche-Comté pendant 20 ans :

« J’ai également été trésorier de la Fédération des Métaux et Président de CICOPA France Développement (Organisation internationale des coopératives de production industrielle, d’artisanat et de services), ce qui m’a permis d’avoir une large vision sur la création d’entreprise, y compris à l’international. Je suis certes à la retraite mais j’ai toujours gardé contact avec le milieu coopératif, toujours prêt à apporter mon expérience et prodiguer mes conseils. Le cas de Gillet a eu ainsi une double résonnance pour moi, l’ancien fondeur. C’est donc bien volontiers que j’ai accepté leur invitation à les rencontrer au moment de la reprise, afin de dresser, dans un premier temps, un état des lieux de l’outil de travail avec le responsable de la production. Mes premiers conseils ont porté sur l’organisation de la production et l’organisation financière qui sont aujourd’hui plus que jamais les deux fers de lance des entreprises industrielles. La Fonderie Gillet est historique, et si elle veut continuer à écrire son histoire, il faut qu’elle s’adapte aux nouvelles méthodes de travail. »