Jean-Luc Candelon, Chevalier de la Légion d'Honneur

Jean-Luc Candelon, Chevalier de la Légion d'Honneur

13.01.2015

Jean-Luc Candelon, Président du Groupe Scopelec a reçu les insignes de Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur

Jean-Luc-Candelon-Scopelec-Chevalier-Legion-Honneur_web

Jean-Luc Candelon, Président du Groupe Scopelec a reçu les insignes de Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur, par Alain Chatillon, Sénateur-Maire de Revel.

La cérémonie a eu lieu ce vendredi 12 décembre à l'abbaye de Sorèze en présence d’élus, partenaires financiers, collaborateurs du Groupe et représentants du mouvement coopératif dont Jacques Landriot, premier Vice-Président de la Confédération Générale des Scop et Président d’Honneur du Groupe coopératif Chèque Déjeuner qui a prononcé l’éloge.

Cette distinction vient saluer les 39 années de service passées au sein du Groupe revélois Scopelec, leader dans le déploiement des infrastructures de télécommunications.

" Rien n’est possible si on est seul ! Aujourd’hui, Scopelec compte 600 salariés-actionnaires et  est  un  groupe  coopératif  économiquement  performant,  leader  sur  son  marché. Chaque  année,  nous  recrutons 180 nouveaux collaborateurs et investissons 30 millions d’euros, notamment dans les territoires de la France dite profonde. Notre entreprise citoyenne n’est pas seulement installée dans la cité, mais participe pleinement à la vie de la  cité.  Notre  modèle  participatif  témoigne  chaque  jour  de la  pertinence  de  notre performance collective." Jean-Luc Candelon, Président du Groupe Scopelec

Jean-Luc  Candelon, 59 ans, est  à  la  tête  du  Groupe  coopératif  Scopelec  depuis  1992. D’origine gasconne, il a toujours été sensible à la philosophie des Sociétés Coopérativeset  Participatives  (SCOP).  En  effet,  son  ambition  première  était  de  construire  et  de développer  un  groupe  de  valeurs coopératives  indépendant,  avec  des  emplois  et  un outil de travail pérennes. Aujourd’hui, le défi est relevé avec une entreprise qui emploie près de 2500 personnes et pèse plus de 230 millions d’euros de chiffre d’affaires.
Dès la fin de ses études, Jean-Luc Candelon a intégré la société Scopelec en 1978, en tant que technicien polyvalent. Il y a fait toute sa carrière et était notamment en charge de la division INFRACOM, dont l’activité concerne l’ensemble des travaux de construction des réseaux opérateurs dans trois principaux segments (le réseau cuivre ou traditionnel, le réseau optique et le réseau hertzien GSM).
Issu initialement d’une formation supérieure dans une faculté de sport, complétée par un master de gestion et stratégie d’entreprise, Jean-Luc Candelon s’adonne régulièrement à la pratique de la course à pied et du cyclisme sur les routes du Lauragais.

"Jean-Luc Candelon est un homme de culture occitane qui a démontré au fil des ans sa capacité d’engagement, sa détermination et son altruisme. Il a fait partie des 12 hommes à l’origine de Scopelec, en achetant à l’époque 20 parts du capital social pour 1 000 francs. Jean-Luc Candelon a dirigé le Groupe tel un marathonien, en faisant preuve de discernement face aux risques entrepris et d’une rapidité de prise de décision face à la structuration du marché." Alain Chatillon, sénateur-maire de Revel

"Jean-Luc Candelon croit en l’homme et en sa capacité de construire ensemble en basant les relations de travail sur la confiance. L’Economie Sociale et Solidaire joue un rôle déterminant et permet à chacun d’être acteur de la réussite collective. Jean-Luc Candelon est un entrepreneur et un humaniste qui véhicule les valeurs sportives d’engagement et de ténacité. Pour lui, c’était important de prôner un modèle d’entrepreneuriat différent, basé sur le partage et l’équité, qui met en exergue le Groupe et l’ensemble de ses collaborateurs."
Jacques  Landriot, premier Vice-Président de la  Confédération Générale des Scop et Président d’Honneur du Groupe coopératif Chèque Déjeuner