Un nouveau Directeur à la tête de l’Union régionale des Scop Occitanie - Midi-Pyrénées

Un nouveau Directeur à la tête de l’Union régionale des Scop Occitanie - Midi-Pyrénées

27.09.2018

Le bureau de l’Union régionale des Scop Occitanie - Midi-Pyrénées, basée à Ramonville Saint-Agne, vient de désigner son nouveau Directeur, M. Cyrille ROCHER, qui prendra ses fonctions le 1er octobre prochain.

Cyril Rocher-3955_webC’est un changement dans la continuité à la tête de l’Union régionale. Son Directeur  adjoint  actuel,  M.  Cyrille  ROCHER,  jusqu’alors  en  charge  du département Création et Développement, vient en effet d’être choisi pour remplacer Mme. Muriel DECOUT, qui quitte ses fonctions pour rejoindre le groupe coopératif ETHIQUABLE.

Avant de rejoindre le monde coopératif, ce diplômé d’un DEA en économie, également  titulaire  d’un MBA, a notamment travaillé dans l’accompagnement économique et stratégique du secteur public local, mais aussi en tant que cadre dirigeant au Crédit Local de France  –  Dexia avant d’exercer la fonction de Directeur général de différents fonds d’investissements.

Depuis son arrivée à l’Union régionale en 2012, le nombre de coopératives a doublé. Son équipe vient de finaliser le 300èmeprojet par le rachat d’un cabinet spécialisé en archéologie, qui emploie 53 salariés.

 

« Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis »
Saint-Exupéry
© Matthieu Sartre – Magazine BOUDU

 
Farouchement opposé au dogmatisme en matière économique, M. Cyrille ROCHER veut s’inscrire dans la continuité de ses prédécesseurs tout en accélérant le développement des Scop, en particulier par le biais du rachat d’entreprise in bonis, la mise en place du plan « Action Cœur de Ville », en lien avec la Confédération des Commerçants de France et le développement des Maisons de Santé Coopératives.

Sur la fusion, et au-delà de la  simple réponse institutionnelle dans le regroupement des deux ex-régions Midi-Pyrénées et  Languedoc-Roussillon,  la  future  Union  régionale  des  Scop  Occitanie  doit  trouver  du  sens,  de  l’intérêt  et  de l’efficience, pour ses coopérateurs et le territoire dans cette nouvelle organisation territoriale.

Enfin, le projet d’outil financier commun de l’ESS, qui aura pour objet de renforcer le haut de bilan, devra regrouper l’ensemble des partenaires de cette sphère de l’économie.

Télécharger le communiqué de presse